Qvaq

Search for Groups

Create New Group

Hot Groups

New Groups

Recently Active Groups

laser astronomie

laser astronomie

Group Members (1)

Bild
claire23
No status set

Public Messages

Welcome, guest! Please login or register for free to be able to join the laser astronomie group and participate in the discussions.

  1. claire23 claire23 2015-08-18 13:06

    Achetés le plus souvent sur le Web en profitant de l’anonymat des livraisons, ces pointeurs se révèlent parfois puissants. La frappe du laser sur l’œil peut être violente, et douloureuse. Dans certaines situations, elle occasionne une perte d’acuité visuelle et des maux chroniques. Au sein des syndicats de chauffeurs, on parle également de troubles psychologiques, le conducteur restant marqué par la perte de contrôle qu’il a pu endurer. Mi-décembre, lors d’émeutes à Zurich, des manifestants ont ajouté les Laser de Réglage à leur attirail, en sus des jets de pierres et des pétards. Le fait a ému dans la ville.Les pointeurs laser de forte puissance, qui sont proposés sur Internet, ne doivent jamais viser les yeux et ne pas être utilisés en présence d'enfants. Cette nouvelle mise en garde, formulée dans le JAMA Ophthalmology par des médecins du centre médical de l'université Duke, en Caroline du Nord, est illustrée par le cas d'un enfant de 9 ans qui s'est récemment présenté aux urgences après avoir directement regardé un laser manié par un adulte, non loin de lui. Les médecins ont constaté une perte sévère de la vision bilatérale.Ressemblant à des stylos ou à de petites lampes de poche, les lasers sont couramment utilisés comme pointeurs dans les conférences, mais aussi vendus comme simples jouets. «Leur lumière pénètre facilement dans l'œil, explique le Pr Gilles Renard, directeur scientifique de la Société française d'ophtalmologie. Absorbée par la rétine, elle peut provoquer une coagulation des vaisseaux qui se traduira par une baisse importante de la vision centrale, temporaire ou définitive».La gravité des lésions dépend de la puissance du laser et de la durée d'exposition. En France, seuls les lasers dont la puissance ne dépasse pas 1 mW (classe 1 et 2) sont autorisés à la vente. Mais il est très facile de se procurer sur Internet des modèles beaucoup plus puissants, de catégories 3 et 4, normalement réservés à un usage professionnel. Selon le Pr Renard, «les plus dangereux sont ceux qui émettent dans la couleur verte, avec une puissance pouvant aller jusqu'à 1500 mW. Projetée pendant quelques instants à courte distance sur l'œil, la lumière peut brûler la rétine et laisser des séquelles irréversibles».Le pointeur laser utilisé a été acheté sur Internet. Il appartient à la catégorie 2 (sur 4 catégories en tout), qui concerne les lasers à rayonnements visibles (entre 0,4 et 0,7 µm) de puissance maximale d’1 milliwatt, et était donc autorisé à la vente par l’Union européenne. Or, selon les soignants, ces produits peuvent quand même « provoquer de graves lésions à la rétine en moins de 0,25 secondes », soit le temps que l’on met à fermer les paupières en cas d’éblouissement.Différence d’appréciation. Face aux dangers des pointeurs laser, par exemple quand ils sont braqués sur les yeux de conducteurs de transports publics, les CFF veulent jouer la discrétion et le Syndicat du personnel des transports (SEV) en appelle à la prise de conscience collective. Entre les deux, le Conseil national veut agir, comme il l’a signalé mardi en acceptant une motion qui vise à mieux protéger les victimes.Les CFF ne veulent pas s’appesantir sur le sujet… par crainte de l’effet d’imitation. La porte-parole Donatella Del Vecchio affirme qu’il «est prouvé que chaque contribution journalistique provoque des actes par imitation». Donc, la compagnie «renonce pour l’heure à une communication sur le sujet, car la publication d’informations sur ce thème est contre-productive en termes de sécurité».En ce sens, le Conseil national suit les syndicalistes. Mardi, il a adopté par 141 voix contre 27 une motion de sa commission des transports qui exige la création d’une disposition du Code pénal à propos des pointeur laser blue prix. L’article devrait prévoir «la protection de toutes les personnes concernées, par exemple les conducteurs des voitures de tourisme, les camionneurs, les pilotes d’aéronef, les piétons et le personnel des transports publics». Le Conseil fédéral refuse d’aller si loin: pour les services de Doris Leuthard, «le droit pénal ne présente pas de vide juridique à ce sujet». Il serait même «inopportun» de créer un nouveau type d’infraction «pour un problème actuel». La question de l’encadrement des pointeurs laser, et des sanctions contre leur mauvais usage, oppose parlementaires et Conseil fédéral depuis quelques années déjà. En septembre dernier, la conseillère aux Etats Anita Fetz (PS/BS) pestait contre le gouvernement qui «ne cesse de remettre l’examen de ce dossier».Alors que les accidents ou actes malveillants se succèdent. , lorsque deux adolescents de 13 et 14 ans ont mis en émoi l’Argovie, après avoir délibérément aveuglé un chauffeur de train régional. Dans les Grisons, un conducteur a interrompu son service, aveuglé pour un temps. Nouvel épisode en mars dernier à Berne, où le pilote d’un train régional du BLS a dû recevoir des soins après ce que la police a désigné comme une «agression» au laser. Fin mars, c’est un enseignant de Zurich qui a reçu un rayon. Le Ministère public du canton a estimé qu’il s’agissait du premier acte de ce type dans le cadre scolaire, sans préciser s’il s’agissait d’une intention ou d’un accident. Concernant le domaine aérien, l’Office fédéral de l’aviation civile a enregistré 500 attaques dans le ciel suisse depuis 2010. La Rega équipe désormais ses pilotes de lunettes spéciales. Le SEV, pour sa part, face à «l’ampleur inquiétante» du phénomène, exige que les pointeurs laser relèvent de la loi sur les armes. Anita Fetz va dans le même sens. Mais ces appareils «ne sont pas tout à fait assimilables à des armes», rétorque le Conseil fédéral.La stratégie du gouvernement passe plutôt par les interdictions de certaines classes de lasers. Il a présenté ses intentions en avril, les détails pratiques n’étant toutefois pas précisés à ce stade de la procédure. Le vote, mardi, de la motion du National vise à «faire pression», indique le député Roger Nordmann (PS/VD), membre de la commission à l’origine du texte. Pour un encadrement strict, et pour «réclamer de sévères sanctions».Au SEV, le secrétaire syndical Olivier Barraud se réjouit au contraire de constater «une lente prise de conscience. Certains jeunes usent de ces lasers, par exemple dans le cadre des stades, sans se rendre compte de la gravité de l’acte, lorsque le rayon est porté sur une personne. Les avis d’accident permettent aux gens de se rendre compte de cette gravité», estime-t-il.Cet accident n’est pas le premier. Devant la récurrence de ces événements, le Syndicat national des ophtalmologistes demande depuis longtemps l’interdiction de tout pointeur laser LED pouvant entraîner des lésions oculaires.Un enseignant, blessé par un élève avec un pointeur laser, a dû être hospitalisé. On ne connaît pas la gravité de ses blessures.Une plainte pour lésion corporelle a été déposée contre un élève âgé de 15 ans, a indiqué jeudi un porte-parole de la police cantonale zurichoise. Il confirme ainsi une information parue sur le site en ligne du quotidien gratuit 20 Minuten.A sa connaissance, c'est le premier cas d'attaque au laser dans une école, a précisé le porte-parole. Généralement, les victimes sont des conducteurs de locomotive ou des pilotes d'avion et d'hélicoptère en phase d'atterrissage ou de décollage. Des ambulanciers et des policiers sont aussi régulièrement visés.En février, le Conseil fédéral a refusé d'ajouter de nouvelles dispositions pénales. Il a rejeté une motion de la commission des transports du Conseil national, estimant que le Code pénal prévoit déjà de nombreux instruments pour lutter contre ce phénomène. Des travaux sont en cours pour réglementer plus strictement le commerce et la possession des pointeurs laser.Les dispositions permettant de protéger la vie et l'intégrité corporelle face aux dangers concrets sont en outre volontairement formulées de façon à avoir une portée générale. Avec un peu plus de six minutes à jouer en deuxième période, le mauvais plaisantin a visiblement tenté de déconcentrer le gardien des Bruins alors que la rondelle se trouvait dans son territoire. Rask a plus tard affirmé qu’il n’a pas remarqué le pointeur lorsqu’il était dirigé dans sa direction.Et allez donc ! Et pourquoi pas un permis pour les stylos laser, tant qu'on y est ? Les gens qui rêvent de tout réglementer au nom de la sécurité ne supportent pas la liberté, qui est par définition l'espace situé entre "obligatoire" et "interdit". Ils appellent cet espace un "vide juridique". Qui peut apprendre aux enfants ce qu'on peut faire ou ne pas faire dans la vraie vie, si ce n'est les parents ? Seulement qui peut dresser une liste complète d'exemples (ou prévoir toutes les façons d'utiliser tel ou tel objet, qui va l'utiliser, quand, pourquoi, à quel endroit, etc. ? Personne. Ni les parents, ni les flics, ni les fabricants, ni les magasins). Je crois que l'éducation consiste plutôt à donner assez d'exemples à l'enfant pour qu'ensuite, confronté à une nouveauté, il comprenne tout seul le genre de c..... à éviter en l'utilisant. C'est d'abord le rôle des parents, me semble t-il (mais je ne crois pas non plus que le risque zéro soit possible, même en mettant "par sécurité" un flic derrière chaque parent pour s'assurer qu'il s'y prend correctement, puis un flic derrière chaque flic pour la même raison, etc...)Ce sont plutôt les attaquants des Canadiens qui ont décontenancé Rask, puisque celui-ci a été envoyé au vestiaire par son entraîneur après le cinquième but des Glorieux.La plupart des pointeur laser utilisés aux États-Unis ont soit laser puissant pas cher de Classe 2 avec une puissance maximale de moins de 1 mW ou de classe 3R diodes lasers de longueur d'onde 630-680 nm (rouge), avec une puissance maximale comprise entre 1 et 5 mW. Il ya eu des rapports de pointeurs laser plus puissants importés de Russie et la Chine qui n'ont pas les étiquettes de mise en garde. Certains de ces lasers émettent des faisceaux verts de fréquence doublée Nd: YAG fonctionnant à 532 nm et leurs émissions dépassant de manière significative l'exposition maximale admissible (selon la norme ANSI laser, Z136). L'un des lasers comprend un filtre dans le capuchon, qui, s'il est éliminé, le laser permet d'émettre deux faisceaux de 532 nm et 1064 nm, est supérieure à 15 mW, ce qui en fait un pointeur laser vert 100mw pas cher encore plus dangereux de la classe 3b.Dans le passé, les pointeurs laser vendus au public ont une puissance maximale de 5 mW, ce qui est considéré comme inoffensif parce que l'œil humain se protège avec un clin reflexes.2 La sortie mesurée du laser dans ce cas est de 150 mW. L'utilisation de lasers qui menacent de l'œil est normalement limitée aux environnements professionnels et militaires; accidents laser en dehors de ces domaines sont très rare.3 Cependant, les dispositifs laser puissants, avec une puissance allant jusqu'à 700 mW, sont maintenant facilement disponibles sur Internet, malgré gouvernement restrictions.4 Ces lasers de haute puissance sont annoncés comme "pointeurs laser" et semblent identiques à des pointeurs de faible puissance (figure 1D). La puissance beaucoup plus élevée de ces dispositifs peut produire, des blessures graves de la rétine immédiate. En dépit de leur potentiel de causer aveuglante, ces lasers sont annoncés comme des jouets amusants et semblent être populaire auprès des adolescents5 En outre, les sites Web offrent maintenant des épées laser et autres gadgets qui utilisent des laser vert 300mw puissant de forte puissance.Pointeurs laser portables sont couramment utilisés dans les salles de cours et sont considérés comme inoffensifs et safe.1 Cependant, les pointeurs laser peuvent causer des blessures graves aux yeux, comme en témoigne le cas d'un garçon de 15 ans. Le garçon avait commandé un pointeur laser de poche avec lumière verte sur l'Internet pour l'utiliser comme un jouet à éclater des ballons à distance et des trous dans des cartes en papier et les chaussures de sa sœur brûlant. La vie de l'enfant a changé quand il jouait avec son pointeur laser en face d'un miroir afin de créer un « show laser », au cours de laquelle le faisceau laser a frappé ses yeux plusieurs fois. Il a remarqué une vision floue immédiate dans les deux yeux. En espérant que la perte visuelle serait transitoire et peur de dire à ses parents, il a attendu deux semaines avant de demander une évaluation ophtalmique, quand il ne pouvait plus dissimuler son mauvais vision. Son acuité visuelle était si pauvre dans son œil gauche qu'il était seulement en mesure de compter les doigts à une distance de 3 m, et il était 20/50 à l'œil droit.Quant à l’adepte du pointeur laser, s’il cherchait de l’attention, il en a obtenu : des agents de sécurité l’ont dûment escorté à l’extérieur du Centre Bell.Elles peuvent s'appliquer indépendamment du fait que le danger pour la circulation soit provoqué par l'utilisation d'un pointeur laser, de projectiles ou de phares puissants par exemple.Selon le Conseil fédéral, il serait dès lors inopportun, voire contreproductif, de définir un type d'infraction spécifique dans le code pénal en raison d'un problème actuel. Les pointeurs laser de forte puissance, qui sont proposés sur Internet, ne doivent jamais viser les yeux et ne pas être utilisés en présence d'enfants. Cette nouvelle mise en garde, formulée dans le JAMA Ophthalmology par des médecins du centre médical de l'université Duke, en Caroline du Nord, est illustrée par le cas d'un enfant de 9 ans qui s'est récemment présenté aux urgences après avoir directement regardé un laser astronomie manié par un adulte, non loin de lui. Les médecins ont constaté une perte sévère de la vision bilatérale.Ressemblant à des stylos ou à de petites lampes de poche, les lasers sont couramment utilisés comme pointeurs dans les conférences, mais aussi vendus comme simples jouets. «Leur lumière pénètre facilement dans l'œil, explique le Pr Gilles Renard, directeur scientifique de la Société française d'ophtalmologie. Absorbée par la rétine, elle peut provoquer une coagulation des vaisseaux qui se traduira par une baisse importante de la vision centrale, temporaire ou définitive».La gravité des lésions dépend de la puissance du laser et de la durée d'exposition. En France, seuls les lasers dont la puissance ne dépasse pas 1 mW (classe 1 et 2) sont autorisés à la vente. Mais il est très facile de se procurer sur Internet des modèles beaucoup plus puissants, de catégories 3 et 4, normalement réservés à un usage professionnel. Selon le Pr Renard, «les plus dangereux sont ceux qui émettent dans la couleur verte, avec une puissance pouvant aller jusqu'à 1500 mW. Projetée pendant quelques instants à courte distance sur l'œil, la lumière peut brûler la rétine et laisser des séquelles irréversibles».Le pilote qui acheminait en urgence un patient à l'hôpital La Tronche a été aveuglé par un violent rayon lumineux. Après enquête, la police a interpellé et gardé à vue un jeune homme de 24 ans. Depuis le balcon de son appartement, il avait dirigé le faisceau d'un stylo laser sur l'appareil. Un acte dangereux qui aurait pu avoir de graves conséquences.Il est près de 23 heures le 14 août dernier quand le pilote d'un hélicoptère de la Sécurité civile de Grenoble est aveuglé par un la lumière d'un stylo laser, lors d'une mission de secours. Il frôle l'accident. L'auteur de cette pratique dangereuse a été interpellé. Il n'avait aucune conscience de la gravité de son acte. Il a rejeté une motion de la commission des transports du Conseil national, estimant que le Code pénal prévoit déjà de nombreux instruments pour lutter contre ce phénomène. Des travaux sont en cours pour réglementer plus strictement le commerce et la possession des pointeurs laser.Les dispositions permettant de protéger la vie et l'intégrité corporelle face aux dangers concrets sont en outre volontairement formulées de façon à avoir une portée générale. Elles peuvent s'appliquer indépendamment du fait que le danger pour la circulation soit provoqué par l'utilisation d'un pointeur laser, de projectiles ou de phares puissants par exemple.Selon le Conseil fédéral, il serait dès lors inopportun, voire contreproductif, de définir un type d'infraction spécifique dans le code pénal en raison d'un problème actuel. Des travaux sont par ailleurs en cours pour réglementer plus strictement le commerce et la possession des pointeurs laser dans le droit pénal accessoire.Un projet devrait être mis en consultation ce printemps. Il devrait interdire la fabrication et l'importation des pointeurs de plus de 5 mW. En cas de besoin, il réglementera les lasers moins puissants (de 0,4 à 1 mW). La possession de pointeurs laser dangereux ne sera pas forcément interdite, avait précisé le gouvernement en novembre.Suite à l'attaque au laser, l'homme gardera probablement des séquelles à un œil, a indiqué mardi la police cantonale des Grisons.Des travaux sont par ailleurs en cours pour réglementer plus strictement le commerce et la possession des pointeurs laser dans le droit pénal accessoire.Un projet devrait être mis en consultation ce printemps. Il devrait interdire la fabrication et l'importation des pointeurs de plus de 5 mW. En cas de besoin, il réglementera les lasers moins puissants (de 0,4 à 1 mW). La possession de pointeurs laser dangereux ne sera pas forcément interdite, avait précisé le gouvernement en novembre.Suite à l'attaque au laser, l'homme gardera probablement des séquelles à un œil, a indiqué mardi la police cantonale des Grisons.Des examens doivent encore être effectués pour déterminer l'importance des blessures causées par le laser.http://blog.sina.com.cn/s/blog_1510b8cef0102vubg.html http://catertown.com/profiles/blogs/l-quipement-de-traitement-au-mire-laser